top of page
  • Photo du rédacteurLaura Dufey

La Diversification alimentaire menée par l'enfant (DME)

Dernière mise à jour : 3 mars 2023

La DME – c’est quoi ?

La diversification alimentaire des enfants est une période entre 5 et 18 mois pendant laquelle les bébés découvrent de nouveaux aliments. Hé oui, cela ne se limite pas aux deux premiers mois, il faut au moins 1 an aux enfants pour découvrir l’ensemble des aliments au fil des saisons. Pendant cette période, bébé va progressivement passer du lait comme source principale de nutriments aux aliments solides.

Lors de la diversification traditionnelle, bébé découvre les aliments sous forme de purées lisses ou de soupes proposées à la cuillère par un adulte. A partir de 9 mois, les parents présentent à l’enfant des textures rugueuses et, petit à petit, des purées écrasées plus grossièrement. Enfin, il découvrira les morceaux. Avec la DME, bébé découvre, de manière autonome, les aliments sous forme de gros morceaux présentés devant lui par les parents. C’est-à-dire que dès le début, bébé va amener lui-même à sa bouche des morceaux d’aliments. Bébé va toucher, écraser, patouiller, sucer… les aliments avec ses mains et avec sa bouche pour les découvrir. En grandissant, bébé va développer sa motricité et ses compétences masticatoires. Les morceaux d’aliments proposés à bébé seront donc de plus en plus petits.

Les avantages

Les avantages de la DME pour l’enfant sont nombreux. Tout d’abord, la découverte sensorielle est amplifiée par l’utilisation du toucher. Ensuite, l’autonomie et la confiance en soi des bébés sont encouragées. Certains soulignent également que la DME favorise le respect de la gestion des sensations de faim grâce à la mastication et à l’autonomie de bébé. Enfin, la motricité fine et la coordination (œil-main et main bouche) de l’enfant est stimulée.

Quand et comment commencer ?

Bébé dit avoir au moins 6 mois. Au delà, on peut commencer la DME à partir du moment ou un enfant se tient assis, peut tenir la tête droite et amener lui-même les aliments à sa bouche. Il est essentiel de proposer à bébé des morceaux adaptés à son stade de développement (préhension, mastication…). Sachant que les habilités de préhension sont liées aux compétences masticatoires. Ce que bébé peut attraper est un bon repaire pour estimer la taille des morceaux qu’il est capable de mâcher.

Les 1ers aliments proposés à bébé doivent être faciles à écraser, non collant et non fibreux. Ils doivent avoir une forme qui ne risque pas venir obstruer les voies respiratoires (éviter les aliments petits et ronds, les aliments qui peuvent se casser en morceaux durs). Les gros morceaux de légumes racines cuits, de courges cuites ou les de bananes sont de bons choix pour les premiers aliments.

Quelles précautions prendre avant de commencer la DME ?

Se former et s’informer sur la DME. Il est impératif d’adapter la taille et la texture des morceaux présentés aux compétences physiologiques de bébé. L’âge est rarement un bon point de repère car tous les enfants évoluent différemment dans les premiers mois.

Dégager du temps pour expérimenter dans le calme. La DME doit débuter avec des parents disponibles et attentifs dans un environnement calme. Même quand bébé grandit, l’attention de l’adulte et un environnement sans distraction restent très importants pour un repas sans risque.

Savoir différencier un réflexe nauséeux de protection et l’étouffement suite à une fausse route. Et savoir comment réagir ! Le risque de fausse route n’est pas spécifique à la DME mais pour tous les jeunes enfants qui commencent à manger ou même à se balader. Se former ou s’informer sur les gestes de premiers secours permet d’aborder sereinement la DME mais aussi les premières explorations des enfants.

Connaître les besoins nutritionnels élémentaires des bébés pour leur proposer une alimentation équilibrée. Les photos sur internet nous montrent des pancakes grillés voir brulés, des enfants qui mangent des cuisses de poulets, des assiettes repas sans matières grasses, sans parler des morceaux de pizza… DME ou diversification traditionnelle, la qualité nutritionnelle est essentielle et reste la responsabilité des parents. Des recommandations pratiques spécifiques à la DME permettent d’atteindre les recommandations nutritionnelles.

Pratiquer la DME est excellent pour les enfants à bien des égards. Vous avez envie d’en savoir plus sur cette méthode. N’hésitez pas à me contacter !
Que présenter à bébé et à quel moment ?
Comment apporter des graisses de qualité ?
Que faire si bébé ne se tient pas assis à 6 mois ?
A partir de quand peut-on donner de la viande et en quelle quantité ?
Mon bébé ne mange presque rien que faire ?
Peut-on alterner morceaux et purée ?
Quel matériel est nécéssaire pour la DME ?
…..

Artcile rédigé par Pauline Beguin, conseillère en nutrition spécialisée dans la nutrition périnatale et de la famille - https://paulinecoachingnutrition.be



69 vues0 commentaire

Comments


bottom of page